LE MAROC

 

Tout sur le MAROC!!! La source c est wikipedia. Pour les nouveuax etudiants il y a toutes les informations sur le MAROC . Informez vous avant de quitter COTONOU


Royaume du Maroc(fr)

Drapeau du Maroc

Armoiries du Maroc

Devise nationale :

Arabe : الله، الوطن، الملك
Français : Dieu, la Patrie, le Roi


Le Sahara occidentalest majoritairement contrôlé par le Maroc, mais la souveraineté du Maroc sur ce territoire n’est pas reconnue par certains pays.
Langue officielle Arabe littéral  (Le français est également utilisé comme langue administrative)
Capitale Rabat
34°02′ Nord 6°51′ Ouest
Capitale économique Casablanca
Gouvernement
 - Roi
 - Premier ministre
Monarchie constitutionnelle
Mohammed VI
Driss Jettou
Superficie
 - Totale
 - Eau (%)
Classé 57 (40(¹))e
446 550 (710 500(¹)) km²
0,056 %
Population
 - Totale (Juillet 2007)
 - Densité
Classé 36e
33 757 175[2](²) hab.
74,44 hab./km²
Indépendance
 - Date
Ex-protectoratFranco-Espagnol
2 mars1956
Gentilé Marocains, Marocaines
IDH (2004) 0,640 (moyen) 123e
Monnaie Dirham marocain (MAD)
Fuseau horaire UTC + 0
Hymne national Hymne chérifien
Domaine internet .ma
Indicatif
téléphonique
+ 212
(¹) Avec le Sahara occidental
(²) 29 891 708 Selon le dernier recensement des autorités marocaines (2004)[3

Le Maroc (arabe : المغرب, officiellement Royaume du Marocالمملكة المغربية) est un pays situé au nord-ouest de l’Afrique appartenant au Maghreb. Il est bordé par l’océan Atlantique à l’ouest, par le détroit de Gibraltar et la mer Méditerranée au nord, par l’Algérie à l’est et par la Mauritanie au sud, au-delà du Sahara occidental. Le Maroc a pour capitale Rabat.

Le régime politique du Maroc est une monarchie constitutionnelle dont le souverain actuel est Mohammed VI. Le Maroc est membre de l’Union du Maghreb arabe, de la Francophonie, de la Ligue arabe et de l’Organisation de la conférence islamique.


Étymologie  

Le Maroc est appelé en arabe Al-Maghrib(ce qui se définit par « le couchant » ou « l’occident ») comme le Maghreb dans son ensemble, ou plus complètement Al-Maghrib Al-Aqsa  (ce qui se définit par « le couchant lointain » ou « l’extrême occident »), appellation permettant de faire la distinction entre les deux entités.

Le nom françaisMaroc dérive lui de la prononciation espagnole de Marrakech, Marruecos, ville du centre du pays fondée en 1062 et qui fut la capitale de trois dynasties (Almoravides, Almohades et Saadienne). De cette prononciation dérive également Marrocos (en portugais), Morocco (en anglais), et Marokko (en allemand, norvégien et néerlandais), les Persans l’appelant carrément Marakech. Les Turcs, eux, l’appellent Fas qui vient de l’ancienne capitale du Maroc sous la dynastie alaouite (avant 1912), Fès.

Dans l’Antiquité, les Grecsappelaient les habitants de la région les Maurusiens. À partir de cette appellation, la région (Maroc et Algérie occidentale) sera connue sous le nom de Maurétanie, avec Volubilis pour capitale. La région sera divisée en deux provinces par les Romains.

Aussi, l’océan Atlantique doit son nom aux Atlantes, peuple mythique du centre de l’Atlas et le Maroc est le pays où les anciens situaient le mythique jardin des Hespérides.

Histoire  

Article détaillé : Histoire du Maroc.

Politique  

Le roi Mohammed VI et le président américain George W. Bush, le 23 avril 2002 à la Maison Blanche.
Le roi Mohammed VI et le président américain George W. Bush, le 23 avril2002 à la Maison Blanche.
 Articles détaillés : Politique du Maroc et Liste des partis politiques au Maroc.(source wikipedia)

Le Maroc est une monarchie constitutionnelle. Sa constitution est celle proclamée en décembre 1962 par Hassan II. Elle a été modifiée à 4 reprises en 1970, 1972, 1992 et 1996, augmentant les pouvoirs du parlement bien que ceux-ci restent toujours limités sur certains points.

En effet, l’essentiel du pouvoir est concentré entre les mains du roi, monarque héréditaire, qui nomme le premier ministre en tenant compte de la majorité du parlement.

Actuellement, le pouvoir exécutif est exercé par le gouvernement. Le pouvoir législatif, bicaméral, est exercé par la chambre des représentants composée de 325 membres élus tous les cinq ans au suffrage universel, et la chambre des conseillers qui comprend 270 membres renouvelés par tiers tous les trois ans.

Droit des femmes  

 Articles connexes : Droits de l'homme au Maroc et Moudawana.

Depuis la venue au trône de Mohammed VI, des réformes sur la condition de la femme ont été accomplies. Suite aux luttes du mouvement féminin et du mouvement démocratique et malgré la farouche résistance opposée par le mouvement intégriste et les conservateurs. Le roi Mohammed VI a joué un rôle d’arbitre en sa qualité de commandeur des croyants qui lui est conféré par la constitution marocaine. Il constitua une commission consultative royale qu’il a chargé de répondre aux attentes des militantes féminines qui avaient dénoncé toutes les injustices endurées par les femmes marocaines. Après des concertations avec toutes les parties concernées qui ont duré près de trente mois, c’est le roi qui a tranché en présentant devant le parlement, le 10 octobre2003, le nouveau projet de code de la famille, appelé Moudawana, qui a été discuté, amendé et adopté à l’unanimité par toutes les forces représentées au parlement en janvier 2004.

Le nouveau code de la famille est fondé sur l’égalité entre les sexes et abolit la tutelle exercée sur les femmes. La notion de Chef de famille est abolie et remplacée par la co-responsabilité entre les époux.

Le mariage d’une jeune femme n'était possible qu'en présence de son père en tant que tuteur, seules les filles ayant perdu leur père pouvaient se marier sans tutelle : désormais, une femme peut se marier en toute liberté que son père soit vivant ou décédé. L’âge légal de mariage pour la jeune femme a été revu à la hausse : il est maintenant de dix-huit ans pour les filles et les garçons au lieu de quinze ans auparavant pour les filles. Enfin, et cela représente une grande avancée, la femme mariée a le droit d’obtenir le divorce de son mari sans être obligée comme c’était le cas auparavant de fournir des preuves et des témoignages pour justifier les raisons de sa demande.

En 2007, il est désormais possible pour la mère marocaine de transmettre la nationalité marocaine de plein droit et automatiquement à ses enfants nés de père étranger.

Le mariage de la marocaine musulmane n’est légal qu'avec un époux musulman, et un marocain musulman ne peut se marier avec une non-musulmane, sauf si sa religion est monothéiste.

Ce code s’applique aussi aux marocains de confession juive, soumis aux règles du statut personnel hébraïque marocain[4].

En 2007, le pays compte un taux d’analphabétismeà l’échelle nationale de 43 %, plus élevé chez les femmes (54,7 %) et en milieu rural (60,5 %). Le taux d’activité s’élève à 76,9 % chez les hommes contre 47,9 % chez les femmes[5].

Le Maroc et les organisations internationales  

Le Maroc est le membre fondateur :

Aussi, le Maroc fait partie de différentes organisations internationales, dont :

Organisation Date Source
La Ligue arabe Depuis le 1er octobre1958 [7]
L’Association internationale de droit économique

L’Organisation des Nations unies Depuis le 12 novembre1956 [8]
L’Organisation internationale de la francophonie Depuis décembre 1981 [9]
L’Union du Maghreb arabe Depuis le 17 février1989 [10]
La « CEN SAD » Communauté des États sahélo-sahariens Depuis la 3e session de la Conférence des Leaders et Chefs d’État tenue du 12 au 13 février2003 [11]
L’Organisation mondiale du commerce Depuis le 1er janvier1995 [12]
L’Organisation mondiale de la santé
[13]
Le Groupe des 77 Depuis 2003
[14]
L’Organisation de la conférence islamique Depuis 1969

Rangs internationaux 

L'indice de développement humain du Maroc (0,640, catégorie « moyen ») le classe à la 123e place.Par comparaison la Tunisie se classe a la 87eme place et l'Algerie a la 102eme place.

L' indice de pauvreté humain IPH-1 classe le maroc a la 59eme place sur 102 pays avec un taux de pauvreté de 33.5% soit le pays le plus pauvre du maghreb.Par comparaison la Tunisie se classe a la 39eme place avec un taux de pauvreté de 17.5% et l'Algerie a la 46eme place avec un taux de pauvreté de 21.6%. "source:PNUD 2006"

Forces armées royales marocaines[modifier]

Gendarmerie royale marocaine[modifier]

Subdivisions[modifier]

 Article détaillé : Subdivisions du Maroc.
Carte des régions du Maroc

Le Maroc compte seize régions ayant chacune à sa tête un wali, ainsi qu’un Conseil régional, représentatif des « forces vives » de la région. Ces régions ont le statut de collectivité locale[15].

L’article 101 de la Constitution indique : « Elles [Les collectivités locales]élisent des assemblées chargées de gérer démocratiquement leurs affaires dans les conditions déterminées par la loi. Les gouverneurs exécutent les délibérations des assemblées provinciales, préfectorales et régionales dans les conditions déterminées par la loi. »

Les numéros de la liste ordonnée sont ceux figurant sur la carte ci-contre ; sont indiquées également entre parenthèses les codes ISO 3166-2 correspondants (toujours à deux chiffres) :

  1. Chaouia-Ouardigha (09) ;
  2. Doukhala-Abda (10) ;
  3. Fès-Boulemane (05) ;
  4. Gharb-Chrarda-Beni Hssen (02) ;
  5. Grand Casablanca (08) ;
  6. Guelmim-Es Smara (14) (inclut une partie du Sahara occidental, la province d'Es Smara) ;
  7. Laâyoune-Boujdour-Sakia el Hamra (15) (situé au Sahara occidental) ;
  8. Marrakech-Tensift-Al Haouz (11) ;
  9. Meknès-Tafilalet (06) ;
  10. L'Oriental (04) ;
  11. Oued Ed-Dahab-Lagouira (16) (situé au Sahara occidental) ;
  12. Rabat-Salé-Zemmour-Zaër (07) ;
  13. Sous-Massa-Drâa (13) ;
  14. Tadla-Azilal (12) ;
  15. Tanger-Tétouan (01) ;
  16. Taza-Al Hoceima-Taounate (03).

Géographie[modifier]

Photo Satellite du Maroc
Photo Satellite du Maroc
Article détaillé : Géographie du Maroc.

Le plus haut sommet du Maroc est le Jbel Toubkal qui culmine à 4 167 m.

Frontières terrestres[modifier]

Note : Ce paragraphe ne porte que sur le Maroc dans ses limites reconnues par la grande partie de la communauté internationale. Les éléments concernant le Sahara occidental (revendiqué et contrôlé en grande partie par le Maroc) ne sont traités que dans l’article dédié.

Au sud se trouve le territoire contesté du Sahara occidentalprovinces du Sud pour le Maroc. À l’est et au sud-est, le Maroc est limitrophe de l’Algérie sans frontières réelles et définitives. Au nord, le Maroc est limitrophe des enclaves espagnoles de Ceuta et de Melilla – villes réclamées par le Maroc.

Le tracé des frontières avec les pays limitrophes est de :

Villes principales[modifier]

Article détaillé : Liste de villes du Maroc.

La capitale du Maroc est Rabat.

Liste des villes ayant plus de 200 000 habitants[16]
Villes Population en 2007
Casablanca 3 209 054
Rabat 1 721 760
Fès 1 301 798
Marrakech 872 015
Agadir 739 161
Tanger 726 855
Meknès 564 853
Oujda 414 053
Kénitra 381 543
Tétouan 337 773
Safi 294 856

Villes du Sahara occidental (provinces du sud)[17]:

Économie[modifier]

Selon la Banque africaine de développement, le PIB du Maroc représente 7,5 % de celui du continent (2001). Ce pays est la cinquième puissance économique d’Afrique. Le taux de croissance du Maroc en 2006 est de 8,1 % : il est le plus haut comparé avec les autres pays du Maghreb.


Indicateur En 2006 En 2007
Produit intérieur brut en milliards de dollars US 57,4 62,3
Croissance du PIB (prix constants) 7,3 % 3,5 %
PIB par habitant en dollars US 57,4/30,4= 1851,61 62,3/31 = 2019.3
Taux d'inflation 3 % 2 %
Sources :BMCE Bank[18]

En 2006, le Maroc est la cinquième puissance économique du continent africain, selon la Banque mondiale qui a établi le classement suivant :


État PIB
 Afrique du Sud 255,0 milliards de dollars US
 Algérie 114,7 milliards de dollars US
 Nigeria 114,7 milliards de dollars US
 Égypte 107,5 milliards de dollars US
 Maroc 57,3 milliards de dollars US
Source : Banque mondiale[19]

Tourisme  

La Ménara de Marrakech
La Ménara de Marrakech

La ville de Marrakechest la première ville touristique du Maroc. En 2006, la ville possédait une capacité d’hébergement équivalente à 35 068 lits devant Casablanca avec 26 660 lits[20].

Transport 

Article détaillé : Transport au Maroc.

Opérateurs de télécommunications  

Les chiffres du secteur (2007) :

Médias  

Article détaillé : Média au Maroc.

En terme de liberté de la presse, le Maroc est classé 97e selon le classement effectué chaque année par Reporters sans frontières.

Chaînes TV  

Stations radios  

Démographie  

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire